La naturopathie

Ma définition de la naturopathie :

La naturopathie est une pratique qui vise à être dans un état de bien être par des moyens les plus naturels possibles. Elle permet de prévenir la maladie et de redonner à l’organisme l’énergie nécessaire à sa guérison, en proposant des conseils d’hygiène de vie ou des cures personnalisées qui tiennent compte des différents facteurs de santé, du terrain et de l’énergie vitale du patient. La naturopathie intervient sur les plans physiques, psychologiques et spirituels afin d’avoir une vision holistique* de l’être.

En aucun cas le naturopathe ne dresse  de diagnostic, ce dernier étant d’ordre médical. Le naturopathe effectue un bilan de santé qui lui  permet d’appréhender le niveau de vitalité de l’énergie et de l’hygiène de vie du consultant afin de lui apporter des conseils personnalisés.

*Holistique : la personne est prise en charge comme un tout, un corps et un esprit.

Les techniques Naturopathiques

Par l’accumulation de toxines, le corps « s’encrasse » ce qui associé à un manque d’énergie vitale conduit à la difficulté voir l’impossibilité pour l’organisme de se débarrasser de ses toxines.

Ces toxines nous sont apportées au quotidien par notre environnement, alimentation, profession, stress, évènements de la vie…

La Naturopathie utilise différentes techniques afin d’éviter l’accumulation de ces toxines dans l’organisme, de rééquilibrer le terrain et d’aider à trouver une harmonie entre le corps et l’esprit…

Alors afin de pouvoir mener à bien sa mission, elle utilise 10 techniques : 3 dites “primaires” et 7 dites “secondaires”

La bromatologie / L’alimentation :

« Que ton alimentation soit ta première médecine. » Hippocrate

Notre alimentation, est d’une importance primordiale, car ce que nous ingérons est le carburant de notre organisme. Cependant, au fil des siècles, sous des élans de modernité et de diversité, l’humain a modifié et dénaturé ce que la nature nous a mis à disposition à l’état brut, nous apportant par la même occasion, un grand nombre de toxines.

Connaitre les besoins nutritionnels de notre organisme afin d’améliorer, et d’optimiser son fonctionnement tout en évitant l’intoxination : voilà le rôle de la bromatologie.

La phytothérapie :

La particularité des végétaux, est qu’ils transforment l’énergie du soleil en énergie chimique grâce à la chlorophylle, chose que l’être humain est dans l’incapacité de faire.

La phytothérapie utilise des principes actifs d’origine naturelle. Elle possède des « sous » catégories qui divergent selon les parties de la plante utilisées et les modes d’extraction des principes actifs du végétal. Nous y retrouvons principalement :

• L’aromathérapie : les huiles essentielles

• La gemmothérapie : utilisation des bourgeons des végétaux

• Les Fleurs de Bach : sommités fleuries

Contrairement à l’allopathie qui utilise des principes actifs synthétiques, ceux des plantes sont plus bio-disponibles, c’est-à-dire mieux reconnus et assimilés par notre organisme.

La lithothérapie :

La lithothérapie ou cristallothérapie est l’utilisation des pierres comme outils de soin. Elle permet l’utilisation des énergies, de la résonance et de la vibration émanant naturellement de chaque pierre. Elles aident alors à rééquilibrer et améliorer la santé mentale et physique de celui qui en bénéficie.

Chaque pierre possède des propriétés spécifiques, tant au niveau matériel que spirituel : ainsi, tel ou tel minéral aura à la fois une action sur une partie du corps, sur un problème de santé, mais apportera aussi des vertus spirituelles.

L’hydrothérapie / hydrologie :

Notre corps étant composé à 70 % d’eau, le milieu aquatique est donc essentiel à notre survie. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’eau est plus importante par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle nous apporte : elle permet de rincer le corps de ses toxines et possède donc un effet détoxifiant et purifiant majeur.

L’hydrologie est donc une méthode thérapeutique utilisant l’eau sous différentes formes, températures et applications pour profiter de ses propriétés.

Elle implique l’utilisation de l’eau chaude, froide, tiède, en locale, générale, interne, externe, des douches, bains, hammam, sauna, thalassothérapie, thermalisme…

Selon les manœuvres, l’hydrologie va permettre de drainer, d’éliminer des toxines, de favoriser la diurèse et la sudation, d’activer des émonctoires ainsi que la circulation sanguine, de stimuler l’organisme ou encore de se relaxer.

Pneumothérapie / pneumologie / respiration :

Le manque d’oxygénation chronique provoque fatigue, perte de la vitalité des cellules (et donc de l’organisme), baisse de la mémoire, nervosité…

La pneumothérapie regroupe les thérapies de l’émonctoire poumon telles que les diffusions et les techniques de respiration qui auront pour but d’améliorer l’oxygénation de l’organisme.

L’actinologie / les techniques vibratoires :

L’actinologie regroupe des techniques utilisant les rayons lumineux. Ceux des couleurs (chromothérapie), du soleil (héliothérapie) ainsi que ceux imitant la lumière du soleil (luminothérapie).

L’activité physique/ le mouvement :

La vie moderne amène de plus en plus les populations à la sédentarité. Cependant, le corps est une machine articulée qui a besoin de mouvements pour s’entretenir et ne pas “rouiller”.

C’est cette mobilité qui permet le bon fonctionnement de l’organisme. En effet, l’activité physique est un pilier indispensable à la santé, car elle permet de faciliter tous les échanges dans notre corps, d’éliminer les toxines, d’améliorer la circulation, de s’oxygéner, de se dépenser, ou encore de calmer le mental.

La réflexologie/techniques manuelles :

La réflexologie une technique de palpation qui a pour mission de stimuler les zones réflexes permettant de traiter les déséquilibres présents dans l’organisme : stress, trouble du sommeil, douleur…elle peut être préventive ou curative.

Elle se pratique sur les zones réflexes pieds, dos, mains et oreilles et permet de déloger les toxines en les amenant par pression dans la circulation sanguine afin que l’organisme les élimine. Elle vise à stimuler les capacités et processus d’autoguérison du corps et procure un bien-être immédiat et un effet tonifiant et/ou relaxant.

Les massages sont réservés aux kinésithérapeutes, nous parlons donc de techniques manuelles ou encore de massages bien-être.

Psychologie :

Elle est l’étude des faits psychiques et permet de comprendre au mieux le consultant afin de lui apporter une prise en charge holistique. La psychologie est d’une importance capitale dans la compréhension de la maladie et de la guérison.

Les émotions ont des conséquences directes sur notre “nous”. Chacune de ces réactions chimiques crée un environnement dans notre corps. La bonne humeur, l’optimisme nous conserve en meilleure santé (sérotonine). La tristesse, la rumination nous pollue et altèrent notre esprit et notre corps (cortisol). Les choix dépendent de notre état intérieur, il est donc essentiel d’être à l’écoute du “soi”.

L’état émotionnel ainsi que la gestion du stress sont donc primordiaux comme facteur de bien-être et de santé.

Techniques et soins énergétiques / magnétothérapie :

Les techniques énergétiques utilisent des énergies guérisseuses bienveillantes (Magnétisme, Reiki, Lahochi…) permettant de procéder à des soins énergétiques visant à équilibrer et harmoniser l’être.

Elles sont à différencier de la magnétothérapie qui utilise les aimants à des fins thérapeutiques.

« Tant que l’âme, le corps et l’esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter »Dr Edward Bach